Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Cycle 4 > 3e > Rédiger un paragraphe en écriture collaborative en histoire
Publié : 16 mars

Rédiger un paragraphe en écriture collaborative en histoire

L’année 1940, choc de la défaite et effondrement de la République

Thème 1 d’histoire du programme de 3e L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945)
Chapitre 4 : La France défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance
Activité de rédaction en écriture collaborative : L’année 1940, choc de la défaite et effondrement de la République

Objectifs et compétences travaillées

Cette activité a plusieurs objectifs et permet de travailler différentes compétences :

- préparer à la question à développement construit du DNB par la réalisation d’un exercice de rédaction en ayant au préalable organisé ses idées (S’interroger sur les situations historiques (Dom 1.1, 2), Extraire, classer et hiérarchiser des informations pertinentes de documents (Dom 1.1, 2), Écrire pour organiser sa pensée et pour communiquer (Dom 1.1, 2, 5))

- coopérer puisque les élèves sont répartis en groupes de maximum quatre membres (Organiser son travail dans le cadre d’un groupe (Dom 2, 3))

- utiliser les outils numériques, l’activité nécessitant l’usage de l’ENT, d’un tableau permettant l’organisation des idées en ligne, ainsi que d’un site d’écriture collaborative (Mobiliser des outils numériques pour apprendre, échanger, communiquer (Dom 2) , Utiliser les outils numériques de réalisation collective (Dom 2, 3)).

Déroulement du travail

Le travail s’est déroulé en deux séances en classe, mais ce type d’exercice pourrait aussi être réalisé en enseignement à distance ou hybride.

Le travail a été donné à faire sur l’ENT. Une activité comprenant le support documentaire avait été préalablement créée dans le classeur pédagogique de l’ENT. Elle a ensuite été donnée comme "travail à faire" aux jours et heures des séances prévues pour la réalisation en classe.

Une consigne générale a également été distribuée aux élèves au format papier afin de rappeler les principaux éléments de ce travail et faciliter le suivi des différentes étapes par les élèves.

La classe était divisée en six groupes de travail autour de trois thèmes (soit deux groupes par thème) :

- Thème 1 : Quelle est la situation de la France en 1940 ?

- Thème 2 : Quelles sont les réactions des responsables politiques et militaires face à la situation de la France en 1940 ?

- Thème 3 : Quelles sont les conséquences de l’invasion et de la débâcle française de 1940 ?

Les ressources documentaires à destination des élèves ont été rassemblées dans une présentation genially déposée dans l’activité du classeur pédagogique de l’ENT. Les documents provenant du manuel (édition Hatier 2016) ou de différents sites Internet.

Lors de la première séance, les élèves ont pris connaissance des documents correspondant à la partie que leur groupe avait à traiter et ont classé leurs idées dans un tableau Framemo comme celui-ci :

JPEG - 57.3 ko

Ensuite, la deuxième séance a été consacrée à la poursuite du travail et à la rédaction d’un paragraphe en écriture collaborative sur Framapad .
Quelques exemples de paragraphes rédigés par les élèves ci-dessous.

JPEG - 179.4 ko

JPEG - 126.3 ko

JPEG - 96.7 ko

Si un groupe avait fini plus tôt, il pouvait consulter les documents concernant les autres parties de l’activité et éventuellement commencer à les traiter pour aller plus loin. Ceci n’a finalement pas eu lieu dans les deux heures consacrées au travail.

A l’issue des séances

A l’issue de ce travail, le professeur a corrigé et compilé les travaux des groupes et distribué la trace écrite aux élèves. Deux groupes travaillant sur chaque thématique, ce sont finalement deux versions de trace écrite qui ont été créées. Un exemplaire étant distribué aux élèves en fonction du groupe auquel ils appartenaient.
Cet exercice leur aura ainsi permis de rédiger eux-mêmes la première partie du cours de ce chapitre.

Plus-values et limites de ce type d’exercice

Ce type d’activité prend du temps, et les efforts de travail ne sont pas toujours bien répartis selon les groupes.
En revanche, ce type d’activité permet de développer l’autonomie des élèves dans leur réflexion sur le sujet posé, mais aussi dans leur utilisation des outils numériques.
Le fait de travailler en groupe et d’utiliser un site d’écriture collaborative a un effet d’émulation pour les élèves et le fait de rédiger eux-mêmes la trace écrite du cours s’avère également motivant.

Sources des images du logo : Wikimedia et Fondation Charles de Gaulle