Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Lycée > Enseignement de spécialité HGGSP > Classe de Première > Activités de découverte de la spécialité Histoire, Géographie, Géopolitique et (...)
Publié : 6 décembre 2019

Activités de découverte de la spécialité Histoire, Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques

Les élèves ayant choisi HGGSP présentent des profils hétérogènes et leur choix de la spécialité n’est parfois pas clairement identifiable. S’ils sont familiers avec l’histoire et la géographie qu’ils étudient depuis de nombreuses années, il peut être pertinent de les faire réfléchir aux 4 disciplines qui composent la spécialité.

Le programme officiel prévoit d’ailleurs une introduction de 4 heures afin d’appréhender une définition de ces 4 notions.
Les deux activités proposées en tout début d’année sont à mener en parallèle de cette introduction.

Activité 1  : Création de nuages de mots
Dès la première séance de cours, l’enseignant pose les questions aux élèves :
"Que signifie pour vous l’histoire ? la géographie ? la géopolitique ? et les sciences politiques ?"
Dans un premier temps, les élèves travaillent au brouillon de manière individuelle pour trouver des mots-clefs qu’ils associent à chacune des disciplines.
Dans un second temps, 4 groupes sont créés, un par discipline.
Les élèves confrontent leur réflexion individuelle en repérant les mots-clefs communs au sein du groupe dans le but de valider collectivement une liste de mots pour chaque discipline.
Enfin, chaque groupe propose et justifie face au reste de la classe son nuage de mots.
Si l’on dispose d’une salle informatique, on peut travailler avec un générateur de nuage de mots en ligne. Le site "Enseigner avec le numérique" en propose plusieurs ici.
Les élèves peuvent télécharger le nuage de mots obtenus et l’imprimer afin de l’afficher dans la salle de classe.
Voir un exemple de nuage de mots sur la géographie.
Nuage de mots géographie
Si l’on ne dispose pas de salle informatique, on peut envisager de travailler avec des post-it que l’on colle au tableau dans 4 catégories.

Apports et limites de l’activité :
Cette activité peu chronophage permet une entrée en matière et de partir des représentations initiales des élèves à propos des disciplines composant la spécialité.
Elle permet également de faire émerger les croisements entre les 4 disciplines. Elle s’avère aussi être un bon moyen pour avoir un premier aperçu des acquis des élèves et de leur aisance au sein d’un groupe et à l’oral.
Cependant, les élèves ont été plus en difficulté sur l’élaboration des nuages de mots concernant la géopolitique et la science politique. Il pourrait être pertinent de compléter les nuages de mots obtenus à l’issue de la séquence d’introduction.

Activité 2 : Réaliser une courte biographie
Il s’agit d’un travail personnel à réaliser à la maison donné lors des premières séances. Les élèves doivent réaliser une biographie d’une page environ d’un géographe, historien, géopolitologue ou politologue selon la fiche de consignes distribuée.

Le travail est ensuite déposé sur un padlet commun et évalué (voir grille d’évaluation).

Apports et limites de l’activité :
Il s’agit du premier travail personnel de l’année en Spécialité. Il permet une première approche de la sélection et de l’utilisation des sources et d’alerter les élèves sur le plagiat "copier-coller".
L’ensemble des biographies est disponible à tous les élèves et peut être utilisé au cours de l’année, notamment quand les thématiques au programme ou les documents étudiés font référence à ces auteurs. Par exemple, lorsque le thème des frontières sera abordé, les élèves et l’enseignant pourront consulter la biographie de Michel Foucher, spécialiste de la question. Cela permet ainsi de donner du sens et de valoriser le travail personnel des élèves.
On pourrait cependant prévoir une correction des biographies par les élèves après évaluation.