Vous êtes ici : Accueil > Ressources pour les enseignants > Se documenter > Cartothèque > Les connexions à internet : quand l’invisible confirme les réalités spatiales (...)
Publié : 1er mars

Les connexions à internet : quand l’invisible confirme les réalités spatiales du monde

Cette cartographie de l’internet mondial croise les données de l’accès des populations au réseau par pays, la localisation des serveurs, et le maillage des câbles sous-marins par lesquels transitent les données.

Le prochain numéro du Dr@kk@r abordera une thématique omniprésente dans les programmes du collège et du lycée : la mondialisation. Ce thème sera aussi au cœur de notre journée d’étude du 21 mars 2019. Agnès Stienne (artiste indépendante et cartographe), Loïc Ravenel (Maître de conférences en détachement au Centre International du Sport à Neuchâtel) et Thierry Sanjuan (professeur à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) rencontreront les enseignants de l’académie pour aborder cette notion à travers leurs champs d’études respectifs : la question des terres agricoles, le sport et la Chine.
La cartographie présentée en introduction de ce numéro cible les flux internet. Le pourcentage de la population utilisant internet par pays est tiré du rapport de l’Union Internationale des Télécommunications, une agence des Nations Unies pour le Développement spécialisée dans les technologies de l’information et de la communication. Les données de 2017 ne sont pas disponibles pour tous les pays. Le choix a été fait de garder une continuité et une série homogène. Le traitement porte donc sur l’année 2016. Le tableur excel est disponible sur la page statistiques de l’agence.
La localisation des serveurs est fournie par le site root-servers.
La dernière information reporte les liaisons assurées par plus de 400 câbles sous-marins. La cartographie de ces câbles se base sur les informations transmises par PriMetrica une entreprise de conseil en études de marché et télécommunications basée aux États-Unis, à travers son cabinet de consultants : Telegeography. Ce bureau met à jour une cartographie actualisée des réseaux depuis 1989. La carte interactive, une projection Mercator, n’offre pas la continuité du regard sur cette toile de plus d’un million de kilomètres de câbles. Nous avons fait le choix d’adopter la même projection que celle choisie par Thierry Gauthé, cartographe de Courrier international pour une cartographie du hors-série Atlas des nouvelles routes. Ce choix permet de visualiser sans rupture la géographie des réseaux sur le Pacifique.

Les connexions à internet : quand l'invisible confirme les réalités spatiales du monde.

La cartographie en PDF :

Les connexions à internet : quand l'invisible confirme les réalités spatiales du monde.