Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Réfléchir à ses pratiques pédagogiques > Progressivité des apprentissages > Quelle place pour la réalité augmentée dans l’enseignement de l’Histoire (...)
Publié : 12 novembre

Rendez-vous de l’Histoire 2018

Quelle place pour la réalité augmentée dans l’enseignement de l’Histoire ?

L’évolution de l’architecture religieuse au Moyen Age

A l’occasion des Rendez-vous de l’Histoire 2018, dont le thème était "La puissance des images", s’est tenu un atelier numérique sur la place de la réalité augmentée dans l’enseignement de l’Histoire. Il s’agissait d’utiliser la réalité augmentée pour étudier l’architecture religieuse au Moyen Age en cinquième et en seconde.

Qu’est-ce que la Réalité augmentée ?

La réalité augmentée est un processus qui permet de superposer une image virtuelle à la réalité.
"Virtuel" ne fait pas forcément référence à une image numérique mais plutôt à une image qui n’est pas réelle. C’est donc un concept ancien (par exemple, les livres avec calques pour montrer une ruine dans son état actuel et la reconstitution du bâtiment).
Mais, les moyens numériques ont permis d’aller beaucoup plus loin avec la réalité augmentée [1].
Il est aujourd’hui aisé de créer des supports enrichis : un simple document papier peut ainsi intégrer des augmentations variées (son, vidéo, images…) grâce à l’ajout de marqueurs consultables avec une application dédiée.

JPEG - 1.9 Mo

De même certaines applications permettent également de visualiser des reconstitutions de bâtiments dégradés ou disparus pendant la visite d’un site ou d’un monument (l’application "Jumièges 3D" a d’abord été pensée ainsi à son lancement, puisqu’elle permettait seulement de voir la reconstitution 3D de l’abbaye de Jumièges lors d’une visite sur place).

PNG - 1.6 Mo

Pourquoi s’intéresser à la réalité augmentée pour étudier l’architecture religieuse au Moyen Age ?

En cinquième et en seconde, nous étudions l’image comme vecteur essentiel de la puissance au Moyen Age. De nos jours, le numérique augmente la puissance des images avec une prise de recul parfois difficile pour nos élèves.

Entre « mirage » et plus-value pédagogique, comment dépasser la simple fascination des élèves pour transformer la réalité augmentée en un véritable outil à disposition du professeur ?

Une progressivité dans l’utilisation de la réalité augmentée

Pour les deux scénarios pédagogiques présentés dans cet atelier numérique, les objectifs étaient les suivants :

JPEG - 62 ko

.

Apports de la réalité augmentée et points de vigilance

Les applications de réalité augmentée utilisées à cette occasion

  • Jumièges 3D [2] est une application de réalité augmentée au départ conçue pour voir les ruines de l’abbaye de Jumièges (Seine-Maritime) pendant une visite et la reconstitution en 3D en superposition grâce à des marqueurs. Puis, elle a évolué en application de restitution virtuelle avec la reconstitution 3D disponible indépendamment de la visite.
  • Mirage Make [3] est une application de réalité augmentée pour créer et consulter un support virtuel à partir de marqueurs.
  • Gothique/Roman [4] est une combinaison entre réalité augmentée et restitution virtuelle en 3D.

Les apports de la réalité augmentée

  • Jumièges 3D permet de voir, sans se déplacer in situ, ce qui n’est plus visible pour mieux comprendre les traces présentes, à condition que l’enseignant soit médiateur. Elle permet notamment de relativiser la rupture roman/gothique.
  • La fascination pour l’image 3D doit être dépassée mais il ne faut pas négliger qu’elle est aussi source de motivation.
  • Mirage Make augmente le document papier pour faciliter l’accès à des documents multimédias (vidéos, son) sélectionnés par le professeur dans et en-dehors de la classe. Pour les images, elle permet de facilement contourner le difficulté d’avoir des photocopies en couleur.
  • Mirage Make est aussi utilisée comme outil de différenciation avec la possibilité pour l’élève de consulter les marqueurs "Coups de pouce" et "Pour aller plus loin" à son rythme. Sa prise en main étant très facile, pour créer le marqueur (professeur) comme pour le consulter (élève), elle peut devenir un outil très utile pour gérer cette différenciation dans de nombreuses situations pédagogiques.
  • Il est facile pour les élèves de créer eux-même des marqueurs Mirage Make pour augmenter leur production. D’utilisateur l’élève devient créateur, ce qui renforce la motivation et l’appropriation des contenus.

Les points de vigilance

  • Il est primordial d’anticiper les obstacles afin de mieux les contourner : Quel matériel est à disposition des élèves ? Quelles ressources sont disponibles ?
  • Jumièges 3D n’est pas une application créée pour un usage scolaire. L’application perd de son intérêt si les élèves se retrouvent seuls face à un modèle numérique complexe. La parole du professeur ainsi que la présence de ressources complémentaires sont donc indispensables pour en comprendre l’intérêt scientifique et dépasser la simple fascination face à l’image 3D. Il est nécessaire d’étudier au préalable le contexte pour comprendre le document numérique, cette démarche étant semblable à tout autre document.
  • Jumièges 3D et Gothique/Roman sont des applications de restitution virtuelle et non de réalité virtuelle. En effet, il n’y a pas d’interaction possible avec l’objet virtuel, le point de vue est imposé par l’application.
  • Se pose aussi la question de la restitution d’un lieu disparu ou très endommagé. L’application nous propose une hypothèse, l’image d’évocation la plus proche possible au vu des sources disponibles, et non la réalité exacte. Il est donc important de comprendre comment on réalise un modèle numérique.
  • Si la version gratuite de Mirage Make permet de réaliser des augmentations variées (image, son, texte, vidéo...), la taille de fichier est limitée ce qui nécessite d’être vigilant lors de la réalisation des documents (vidéos courtes, photos réduites...)

Notes

[1Pour approfondir, consulter cette intervention de Philippe Fleury, directeur du CIREVE à l’université de Caen

[2disponible sur Android et iOS

[3disponible sur Android et iOS

[4Marqueurs et applications Android ou iOS sont disponibles à cette adresse