Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Cycle 4 > 5e > Utiliser la réalité augmentée pour étudier la place de l’Eglise en (...)

Documents joints

Publié : 12 novembre

Rendez-vous de l’Histoire 2018

Utiliser la réalité augmentée pour étudier la place de l’Eglise en 5e

Ce travail s’inscrit dans le thème 2 "Société, Église et pouvoir politique dans l’Occident féodal". Le chapitre 1 permet d’étudier la place de l’Église dans la domination des campagnes, à travers notamment l’étude d’une abbaye romane, tandis que le chapitre 2 permet de questionner, en s’intéressant à une cathédrale gothique, le rôle de l’Église et des évêques dans l’essor des villes à partir du XIIe siècle.

Étape 1 - Étude de cas : visite virtuelle de l’église abbatiale Notre-Dame de Jumièges (1 heure)

Le chapitre 1 du thème 2 ("L’ordre seigneurial : la formation et la domination des campagnes") invite, notamment, à travailler sur la place qu’occupe l’Église dans les campagnes de l’Occident féodal, tant en raison de sa richesse foncière que de l’imposition de ses valeurs, par le biais de l’encadrement de la pratique religieuse. L’étude d’une abbaye apparaît ainsi comme un axe d’entrée pertinent, d’autant plus qu’elle permet de faire acquérir aux élèves des rudiments de culture architecturale (l’art roman) dans le cadre du Parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC).

Objectifs

  • description de l’église abbatiale
  • découverte du vocabulaire de l’architecture religieuse (style roman)

Démarche
Les élèves visitent virtuellement l’église Notre-Dame de l’abbaye de Jumièges (Seine-Maritime) grâce à l’application "Jumièges 3D" [1] qui permet de voir des reconstitutions en 3D de l’abbaye, en partie détruite aujourd’hui.

PNG - 1.5 MoPNG - 993 ko

Ils disposent pour cela d’une tablette par binôme [2] et d’une fiche de consignes (Fiche 1). Ils répondent aux questions en s’appuyant sur différents types de ressources :
- les reconstitutions et podcasts de l’application Jumièges 3D
PNG - 692.7 ko
- des ressources ajoutées par le professeur en réalité augmentée, auxquelles ils accèdent grâce à l’application "Mirage Make". [3]

JPEG - 144.4 ko

Afin de gérer l’hétérogénéité, des propositions "Pour aller plus loin" sont mises à disposition, en réalité augmentée, pour les élèves qui ont terminé avant les autres.

A l’issue de ce travail, une rapide reprise est faite par le professeur, qui permet de corriger les questions et de replacer l’étude dans le cadre plus global du chapitre.

Étape 2 - Étude de cas : visite virtuelle de la cathédrale Notre-Dame de Rouen (1 heure)

Dans le cadre du 2e chapitre du thème ("L’émergence d’une nouvelle société urbaine") la place de l’Église peut être abordée à partir de l’étude d’une cathédrale, symbole du pouvoir prépondérant des évêques dans les villes en plein essor.
Le chantier de la cathédrale, qui mobilise un grand nombre de personnes sur de longues périodes, est également l’occasion d’étudier le travail artisanal tant au Moyen age qu’aujourd’hui (problématique de la restauration des monuments historiques, dans le cadre du Parcours avenir).

Objectifs

  • description de l’intérieur et de l’extérieur de la cathédrale
  • approfondissement de la connaissance du vocabulaire de l’architecture religieuse (style gothique)
  • contribution au Parcours avenir

Démarche

Comme lors de la première étape, les élèves disposent d’une fiche de consignes (Fiche 2) et d’une tablette par binôme. [4]
Ils commencent par effectuer la visite de l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Rouen (développée par la société "Média Sphérique" et visible notamment sur le site de l’office du tourisme de Rouen)
PNG - 2.1 Mo
Le visite virtuelle de l’extérieur se fait pour sa part en utilisant l’application "Google Earth". [5]
JPEG - 465.6 ko
L’observation de l’extérieur permet de prendre conscience de l’immensité de cette construction, mais aussi de sa relative hétérogénéité, sa construction s’étalant du XIIe au XVIe siècle. De même que la reconstitution de l’église de Jumièges permettait de relativiser la rupture roman/gothique, l’observation de la façade de la cathédrale Notre-Dame rappelle que si on définit le gothique par un certain nombre de caractéristiques techniques (arcs brisés, croisées d’ogives, arcs-boutants), il y a bien une évolution du style tout au long de la période qui nous intéresse ici.

Pendant ces visites, les élèves ont accès à des ressources supplémentaires en réalité augmentée (vidéo, texte, liens, images).

JPEG - 167.3 koJPEG - 155.3 ko

De même, la différenciation est intégrée à la démarche : des "coups de pouce" sont proposés à ceux qui en ont besoin, tandis que ceux qui ont terminé sont invités à "aller plus loin", en s’intéressant au travail des tailleurs de pierre sur les chantiers des cathédrales (au Moyen age comme aujourd’hui).

A l’issue de cette étape, une reprise est faite en classe ou sous forme de corrigé distribué en fonction du temps disponible.

L’atout majeur de la visite virtuelle est de pouvoir visiter un lieu sans se déplacer, problématique réelle pour de nombreux établissements éloignés des grands centres urbains, ou lorsque que le temps disponible n’est pas suffisant pour réaliser une sortie. La multiplication des visites virtuelles en ligne permet aujourd’hui d’accéder à un très grand nombre de monuments (voir une sélection ici).

Étape 3 - Évaluation formative : créer la visite augmentée de l’église Saint Georges de Romilly sur Andelle (1 ou 2 heures) [6]

Afin de vérifier la bonne maîtrise des notions abordées précédemment, la troisième étape se propose de faire réaliser par les élèves une affiche augmentée de l’église située à proximité du collège, à Romilly sur Andelle (Eure).

Objectifs

  • travail de recherche en groupe à partir d’un corpus documentaire
  • sélection de l’information et des illustrations
  • réalisation de l’augmentation en utilisant Mirage Make
  • mutualisation, l’affiche regroupant les différentes productions des groupes

Démarche

Les élèves sont répartis en groupes de 4, chaque groupe se voyant attribuer un élément à augmenter : contreforts, tour lanterne, intérieur, portes et fenêtres...
Ce choix dépend évidemment des caractéristiques du monument dont on souhaite faire créer la visite et du nombre d’élèves dans la classe.

A l’aide d’une fiche de consignes (Fiche 3), les élèves doivent rechercher, dans un corpus documentaire mis à leur disposition par le professeur, quelques éléments d’explication méritant d’être présentés aux visiteurs, puis une ou plusieurs photos d’illustration.

Une fois cette étape validée, les textes explicatifs sont enregistrés par les élèves sur la tablette au format mp3. Le principe de l’enregistrement oral permet aux élèves de se tromper puis de recommencer très facilement. Cela participe du droit à l’erreur, fondamental pour les apprentissages.

Enfin, en s’aidant d’un tutoriel, les élèves réalisent le marqueur sur le site de Mirage Make en version gratuite. [7]

Le marqueur est ensuite déposé dans l’espace classe de l’ENT. Reste alors pour le professeur à rassembler les marqueurs sur l’affiche.

JPEG - 879.4 ko


- 

Notes

[1disponible sur Android et iOS

[2ils peuvent également utiliser leur appareil personnel, à condition cependant d’avoir fait installer l’application avant en wifi

[3disponible sur Android et iOS

[4à défaut, les deux visites virtuelles en ligne peuvent être faites sur ordinateur

[5ou à défaut en utilisant Google Earth en ligne via Google Chrome

[61 heure si le travail est effectué en classe à partir de photos faites et sélectionnées par le professeur, 2 heures si le travail commence par une sortie sur le terrain avec réalisation par les élèves des photos

[7la version gratuite offre des possibilités d’augmentation variées, mais avec une limitation de la taille des fichiers (2Mo pour les photos par exemple)