Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Enseignement Moral et Civique > Lycée > Réalisation d’infographies sur les discriminations en seconde
Publié : 7 juillet

Réalisation d’infographies sur les discriminations en seconde

Dans le cadre du thème 1 en EMC, « Égalité et discrimination », des élèves de deux classes de seconde du lycée Jacques Prévert à Pont - Audemer se sont engagés contre les discriminations en réalisant des infographies, encadrés par leur professeur d’Histoire - Géographie, Edith Roucoux.

Le but de cette activité était que les élèves puissent travailler de manière différente et en autonomie à propos des discriminations tout en approfondissant la compétence "S’informer dans le monde du numérique". L’idée était de proposer un travail par groupes mêlant recherches et réalisation graphique numérique. Les infographies correspondent totalement à ce but.

Qu’est ce qu’une infographie ?

Une infographie est une affiche sur laquelle l’information, le message est compréhensible très rapidement dans sa globalité. Une infographie va donc accrocher immédiatement l’œil du spectateur tout en lui donnant des informations. Contrairement à une affiche « classique », elle contient beaucoup d’images, de pictogrammes, et le texte est en fait bien moins central. Certaines données peuvent être implicites par rapport à la disposition des différents éléments sur l’affiche ou par les images en tant que telles.

Les étapes de réalisation

Les élèves ont du respecter différentes étapes pour réaliser leurs infographies. La phase de recherche a été la plus longue, et celle qui a été la plus encadrée, en collaboration avec le professeur documentaliste. Les classes se sont divisées par groupes de 2 ou 3 et ont choisi une discrimination sur laquelle ils souhaitaient travailler. De manière spontanée, les choix ont été très divers, ce qui a permis de proposer un large panel de sujets. Très peu de groupes ont eu besoin de notre intervention pour choisir leur sujet.
Les recherches se sont faites au CDI et en salle informatique pendant deux séances. Ils devaient à la fois recueillir des informations sur la discrimination en question, que ce soit des statistiques, des exemples précis, des associations luttant contre, mais aussi des images, des caricatures, des pictogrammes en lien avec leur sujet (le tout devait être centré sur la France).
Dans un second temps, les élèves se sont consacrés à la réalisation de l’infographie en tant que telle en utilisant un outil en ligne, qui nécessite de créer un compte pour la classe : www.canva.fr. L’outil est assez ludique et intuitif, la prise en main se fait de manière assez rapide. La réalisation s’est faite sur deux séances. Certains groupes ont parfois fait de nouvelles recherches afin de compléter ce qu’ils avaient déjà trouvé.
Enfin, les affiches ont été imprimées en A3 et placées dans le couloir menant au CDI. Les élèves ont évalué les infographies réalisées par leurs camarades de l’autre classe. Cela a permis à certains de se rendre concrètement compte de ce qui fonctionne ou non d’un point de vue extérieur. L’évaluation des élèves comme du professeur se fait avec une grille d’évaluation qui leur a été préalablement distribuée. Ce qui est intéressant et différent avec les infographies, c’est que les critères de mise en forme sont aussi importants que les critères de fond, car l’agencement de l’infographie est central pour la compréhension rapide du contenu.

Intérêt pédagogique et retour d’expérience

Ce travail a eu un véritable intérêt car en plus de recherches classiques, il fallait faire un effort important de synthèse sur les informations relevées. Les élèves ont fait un effort important de hiérarchisation et de reformulation. Ils se sont aussi efforcés d’utiliser les images de manière raisonnée, et non plus seulement illustrative. L’utilisation de l’outil informatique et le fait d’être affiché aux yeux de tous a permis une motivation continue, déjà présente pour certains groupes qui étaient contents de s’investir pour une cause.
Cependant, cet effort de synthèse n’a pas été naturel pour tous. Certains groupes ont produit des travaux qui ressemblent davantage à des affiches qu’à ce qui est attendu pour une infographie. Je suppose qu’un travail préparatoire plus important et une auto-évaluation continue permettraient de ne pas tomber dans ce travers. En amont, les élèves avaient pu juger les réalisations d’autres classes sur d’autres sujets, mais cette étape a été trop courte pour qu’elle ait un réel impact sur leurs propres travaux. Un arrêt pendant les séances de réalisation sur l’état des travaux de chacun, en les projetant et en réfléchissant tous ensemble sur ce qui fonctionne ou non est une piste pour améliorer l’ensemble des infographies.
Enfin, un autre point négatif, mais qui se retrouve systématiquement lors des recherches informatiques, est le peu de diversité des sources. Quelques groupes ont fait l’effort de chercher des informations à partir des sites gouvernementaux, d’associations mais aussi en cherchant dans les périodiques. Cependant, de nombreux élèves ont encore de mauvais réflexes de recherche internet, et malgré l’attention du professeur, les informations relevées viennent souvent des mêmes sites. Face à cette difficulté pour croiser des informations, il est possible d’exiger des élèves que les informations proviennent d’au moins 3 sites/ouvrages différents, par exemple, d’autant plus qu’il est précisé par le professeur qu’ils seront évalués sur la présence, la pertinence et la véracité des sources.
Quant aux élèves, ils ont aimé, dans leur grande majorité, ce travail, que ce soit le principe même du travail sur les discriminations,la possibilité de s’engager d’une certaine manière sur un sujet qui les touche, mais aussi l’outil proposé pour exprimer un message.

Portfolio automatique :