Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Cycle 4 > 4e > Quelles menaces pèsent sur les mers et océans ?

Documents joints

Publié : 12 juin

Géo 4e_ Mers et océans : un monde maritimisé

Quelles menaces pèsent sur les mers et océans ?

Utiliser Padlet et l’écriture collaborative en géographie

A la suite de la formation « Plan numérique – journée 2 », notre collègue Isabelle Bourdallé, du collège la Côte des deux amants de Romilly sur Andelle, a proposé à ses élèves de 4e une séance incluant des outils numériques en géographie, dans le cadre du chapitre « Mers et océans, un monde maritimisé ».

L’objectif de la séance était de faire travailler les élèves sur le thème « Quelles menaces pèsent sur les mers et les océans aujourd’hui ? »
Le travail a été réalisé par une classe en salle informatique, et par une autre dans une salle traditionnelle avec des tablettes disposant de claviers.

Première heure : les élèves, répartis en groupes de 3 ou 4, devaient par l’intermédiaire de l’ENT consulter un dossier documentaire mis à leur disposition sur un padlet, et répondre à quelques questions sur une fiche imprimée (ci-jointe). A l’issue de ce travail, chaque groupe présentait oralement ses conclusions aux autres élèves, ce qui permettait de corriger éventuellement certaines erreurs ou de répondre aux questions des élèves.

Fait avec Padlet

Deuxième heure : les groupes devaient rédiger sur un pad d’écriture collaborative, placé sur l’ENT (voir tutoriel joint), un petit texte répondant à la question-problème spécifique à leur groupe, à savoir :
- les tensions en Mer de Chine
- l’Océan glacial Arctique
- les activités traditionnelles : pêche et aquaculture
- la pollution marine

Compte tenu des effectifs, plusieurs groupes travaillaient sur chaque thématique. Il a donc fallu, dans le cadre d’une correction collective vidéoprojetée, synthétiser les parties redondantes, corriger et reformuler quelques phrases, pour aboutir au texte joint, imprimé puis collé par les élèves dans leur cahier.

Le bilan de l’activité est globalement positif. Les élèves, habitués au travail de groupe, ont apprécié les possibilités de l’écriture collaborative, qui a de plus le gros avantage pour le professeur de permettre de gagner du temps.
Dans une des deux classes, la partie d’écriture collaborative a été réalisée en demi-classe dans le cadre de l’AP, ce qui s’est avéré plus adapté : moins de paragraphes sur le texte commun, donc moins de travail de réécriture, et davantage de possibilité d’accompagner les élèves, qui découvraient l’écriture collaborative. Dans la classe où le travail a été effectué en classe entière, le temps de correction a d’ailleurs débordé sur une 3e séance.

L’écriture collaborative semble ainsi présenter un réel intérêt dans le cadre d’un travail partagé (travail de groupe sur des thèmes différents, tâche complexe…)