Documents joints

Publié : 28 octobre 2016

Voyage d’étude à Auschwitz- Année 2016-2017

Pour la seconde année consécutive, l’académie de Rouen est concernée par une action éducative reposant sur un partenariat entre le Mémorial de la Shoah et la Région. Ouverte aux lycées normands d’enseignement général, technologique et professionnel, agricoles et aquacoles, et aux centres de formation d’apprentis (CFA),- à raison d’un effectif global d’environ 150 élèves -, cette action fait l’objet d’un appel à projets. L’attractivité du dispositif peut se mesurer au nombre des établissements candidats : 18 en 2015-2016 (dont 7 pour l’académie de Rouen), 26 cette année ( dont 15 pour l’académie de Rouen).

Centré sur un voyage d’étude au camp d’Auschwitz, le dispositif suppose l’élaboration d’un projet éducatif élaboré sur l’année et répondant aux objectifs suivants :

« L’objectif du projet est de contribuer à la connaissance par les élèves et les apprentis du processus d’extermination des juifs. Il vise à susciter leur réflexion sur les dimensions historiques, mémorielles et civiques de ce génocide. En s’inscrivant dans la durée, ce projet doit contribuer à renforcer la motivation et l’implication des élèves dans ce travail d’Histoire et de mémoire. Le déplacement à Auschwitz contribue à ce travail et doit permettre aux lycéens et aux apprentis de toucher un public plus vaste que les seuls participants.
Le thème retenu, lié directement à l’histoire et à la mémoire de l’extermination des juifs à Auschwitz, peut être par exemple une recherche sur des jeunes de l’établissement déportés ou des personnes arrêtées dans la ville où se situe l’établissement au cours de la Seconde Guerre mondiale.
Le projet pédagogique présente les actions qui seront menées avec la classe avant et après le voyage d’étude, ainsi que les différentes réalisations prévues (exposition, film, site internet, atelier de différentes pratiques…). La participation au Concours national de la Résistance et de la Déportation ne peut être retenue comme seul projet pédagogique.
Une attention particulière sera portée à l’interdisciplinarité des projets et à l’investissement effectif des élèves ou apprentis dans les contenus. »

(Extrait de la fiche de candidature).
Pour en savoir plus sur le dispositif, on peut consulter avec profit le film réalisé par Canopé (voir le lien : "Auschwitz en Héritage").

Le comité de pilotage en charge de l’examen des projets, réuni à Caen, a, cette année, retenu la candidature de sept établissements normands, dont quatre établissements de notre académie : les lycées Claude Monet (Le Havre), Sedar Senghor et Modeste Leroy (Evreux), l’IFA Marcel Sauvage de Mont-Saint-Aignan.