Vous êtes ici : Accueil > Mémoire(s) et citoyenneté > Enseigner les mémoires & l’histoire - Ressources > Mémoire de la Seconde Guerre mondiale > "Mémoires européennes des camps nazis", un webdoc Canopé

Documents joints

Publié : 26 octobre

"Mémoires européennes des camps nazis", un webdoc Canopé

"Mémoires européennes des camps nazis", un webdoc qui interroge la transmission de la mémoire des camps comme la spécificité de l’enseignement de cette question post-ère des témoins.

Depuis l’école élémentaire jusqu’aux classes terminales des lycées, les programmes scolaires réservent une place conséquente à l’histoire du second conflit mondial dans sa dimension d’anéantissement. La résistance opposée à l’ordre nazi, comme la répression qu’elle a subie, est aussi objet d’étude. De même que les génocides des juifs et des tsiganes. Par le recours à de nombreux historiens spécialistes, le webdocumentaire « Mémoires européennes des camps nazis » sert la transmission d’un savoir scolaire actualisé sur ces questions complexes.
La richesse de ce webdocumentaire réside aussi dans le questionnement des modalités comme des enjeux éducatifs de cet enseignement. Cette réflexion est menée concrètement, autour du fil rouge que constitue la participation de jeunes lycéens français (du lycée Thomas Corneille, Barentin), aux côtés de jeunes élèves originaires d’autres pays européens, aux cérémonies du 70ème anniversaire de la libération des camps en 2015, spécialement le camp de Mauthausen. De fait, concrètement, les lycéens sont mis « face au passé ». Suivre les élèves dans cette confrontation avec le camp, recueillir leurs réactions, donner à voir les modalités concrètes de leur participation aux commémorations, c’est évidemment interroger la transmission de la mémoire du second conflit mondial, et particulièrement celle des camps. C’est aussi questionner le rapport que les nouvelles générations entretiennent avec un passé qui prend le risque d’être un fardeau.
Comment accompagner les élèves dans le face-à-face avec le passé ? Comment concevoir l’équilibre entre histoire – un savoir historique à transmettre – et mémoire – un souvenir porté par les lieux de mémoire, les témoins, le rituel de commémoration ? Très concrètement, comment préparer la visite d’un site et quel sens lui donner ? Comment et pourquoi prendre part aux commémorations ? Comment, enfin, accueillir le témoin dans les classes, et comment, dans l’ère de l’après-témoin qui s’ouvre, utiliser le témoignage enregistré ? Sur toutes ces questions, le webdocumentaire, attentif aux pratiques de classes, ouvre des pistes et accompagne la réflexion des enseignants. Il s’avère ainsi, et ce n’est pas le moindre de ses mérites, un outil pédagogique de grande qualité.

Voir en ligne : Version complète