Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Lycée > Classe de 2nde > Etudier l’art roman et gothique avec la réalité augmentée
Publié : 11 avril

Etudier l’art roman et gothique avec la réalité augmentée

"Art gothique ou roman" est une application gratuite téléchargeable sur Google Play. Elle permet d’observer des édifices religieux de syle roman et gothique.
Pour cela, il faut au préalable imprimer les marqueurs proposés sur le site Mirage. Hors connexion, les élèves ouvrent l’appli sur une tablette ou un smartphone. L’interface très simple propose deux modes : découverte ou évaluation. Il suffit ensuite de pointer l’appareil mobile vers le marqueur et l’édifice apparaît en 3D. En bougeant le marqueur, on peut observer les différentes parties extérieures.

L’application peut être utilisée aussi bien au collège qu’au lycée. Une proposition pédagogique est en ligne sur le site Mirage pour le niveau 5e.

En seconde, cette activité a été proposée dans le chapitre sur la Chrétienté médiévale, après l’étude de cas sur l’abbatiale de Conques. Les élèves avaient donc déjà travaillé sur le style roman.
L’objectif visé était de comparer styles roman et gothique pour montrer que la recherche du salut de son âme avait des conséquences architecturales. Afin de construire des églises toujours plus élancées vers les cieux mais aussi plus raffinées, les contemporains ont innové dans la construction des édifices religieux (passage du contrefort à l’arc boutant, croisée d’ogives, rosaces,...). L’Eglise, omniprésente, assoit son pouvoir sur le territoire.

PDF - 49.5 ko
Art roman ou gothique seconde

Simple et rapide (15 min), cette activité a été l’occasion de tester le BYOD (Bring Your Own Device) en classe : les élèves qui le désiraient pouvaient au préalable télécharger l’application sur leurs appareils personnels. Trois tablettes étaient aussi disponibles dans la salle. Les élèves se sont regroupés par quatre avec un appareil mobile par table. L’utilisation a été très intuitive sans difficulté technique.

A noter toutefois qu’il manque une échelle pour prendre conscience des dimensions ainsi que des indications chronologiques. Ces deux éléments permettraient de montrer la "course vers les cieux" que se font les différents diocèses au risque parfois de voir une partie s’écrouler comme ce fut le cas à Beauvais.

Pour compléter, la Cité de l’Architecture et du Patrimoine propose deux dossiers pédagogiques sur l’art roman et l’art gothique dans l’offre Eduthèque.