Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Lycée > Sections internationales / Sections européennes ou de langues (...) > Légions, céramiques sigillées et romanisation au tournant de notre ère le long (...)
Publié : 18 octobre 2014

Légions, céramiques sigillées et romanisation au tournant de notre ère le long du Rhin et en Germanie

Tesson de céramique sigillée avec une inscription qui indique la possession du vase par un soldat de la XIXe légion

Tesson de céramique sigillée avec une inscription qui indique la possession du vase par un soldat de la XIXe légion

Une exposition temporaire du Musée Romain-Germanique de Cologne, consacrée à la domination romaine le long du Rhin à l’époque augustéenne, met en lumière le rôle des légions dans le processus de romanisation, thème abordé tant en 6e qu’en 2nde.
Pour l’aborder en classe à travers un exemple, nous proposons une carte des découvertes de céramiques produites par Marcus Petronius Flosclus. Ces découvertes sont replacées dans le contexte de la fin du Ier siècle av. J.-C. et de la première moitié du Ier siècle de notre ère.
Marcus Petronius Flosclus est connu par deux sources complémentaires. Une inscription funéraire de la première moitié du Ier siècle ap. J.-C. découverte à Cologne (Rhénanie du Nord-Westphalie, Allemagne) établit que Marcus Petronius Flosclus est citoyen romain et originaire du nord de la péninsule italienne, plus précisément de Brixellum, l’actuelle Brescello. Il est par ailleurs connu comme producteur de sigillés. C’est sa marque de fabricant qui permet d’attribuer les découvertes de tessons de ce type de céramique au personnage évoqué dans l’inscription précitée. Ces vestiges archéologiques sont particulièrement intéressants dans la mesure où ils offrent un éclairage sur le rôle joué par les légions romaines dans le processus de romanisation tant en Gaule, le long de la rive gauche du Rhin, à partir du milieu du Ier siècle avant J.-C., qu’en Germanie, entre 12 av. J.-C. et 9 ap. J.-C.

Implantation militaire romaine (fin du Ier siècle av. J.-C. - première moitié du Ier siècle ap. J.-C.) et découvertes de sigillées attribuées à Marcus Petronius Flosclus

Cette carte est disponible en version allemande et en version française et peut être affichée dans le système d’information géographique QGIS dans sa version 2.4. Les données sont disponibles ci-dessous. Après téléchargement, il faut décompresser le dossier avec un logiciel tel que 7-Zip, ouvrir QGIS puis le projet désiré en fonction de la langue de travail des élèves. Une connexion est nécessaire pour afficher le modèle numérique de terrain.

PNG - 8.9 ko
Cliquez pour télécharger le jeu de données

Sources des données cartographiées :
- Camps et forts de l’époque augustéenne :
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources/Comment-les-Gaules-devinrent-romaines/p-1566-Waldgirmes-une-ephemere-ville-romaine-fortifiee-en-Germanie-libre.htm
S. von Schnurbein, Walgirmes, une éphémère ville romaine fortifiée en Germanie libre, in P. Ouzoulias et L. Tranoy, Comment les Gaules devinrent romaines ?, Paris, La Découverte - Inrap, 2010, pp. 85-96
- Cantonnements des légions romaines à la mort d’Auguste :
Chr. Badel et Cl. Levasseur, Atlas de l’empire romain. Construction et apogée : 300 av. J.-C. - 200 ap. J.-C., Paris, Autrement, coll. Atlas/Histoire, 2012
- Découvertes des marques de Marcus Petronius Flosclus :
A. Kakoschke, M. Petronius Flosclus - Ein Italischer Unternehmer aus dem römischen Köln, MBAH 25/1, 2006, pp.1-10.
- Inscription funéraire mentionnant Marcus Petronius Flosclus :
http://www.rid24.de/inschriften/grabinschriften/details.html?inschrift=347