Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Lycée > Classe de 2nde > Etude d’un édifice religieux haut-normand : l’abbaye de Grestain
Publié : 19 mars 2014

Etude d’un édifice religieux haut-normand : l’abbaye de Grestain

Le Thème 3 du programme d’histoire en classe de seconde "Sociétés et cultures de l’Europe médiévale du XIe au XIIIe siècle" débute par un chapitre sur "La chrétienté médiévale".

Les documents d’accompagnement nous invitent alors à montrer "l’importance de la religion dans la vie et les représentations des chrétiens de l’époque médiévale ainsi que le poids de l’Église dans les différents domaines de la vie économique, sociale et culturelle : une première étude (un monument ou une œuvre d’art) replacée dans son contexte, permet de montrer la place dominante de l’institution ecclésiastique, appuyée sur un système de croyances qui se développe et se complexifie".
Dans cette optique, l’enseignant doit mener une étude de cas. Pour cela, nous devons choisir entre une église ou cathédrale et une abbaye. C’est ce second choix qui a été fait ici, d’autant plus qu’il est envisagé d’étudier "une fondation plus modeste située dans la région de l’établissement des élèves".

La Haute-Normandie compte bon nombre d’abbayes célèbres (Jumièges, St Wandrille, Le Bec Hellouin,...). Mais de nombreuses communautés de taille plus modeste furent aussi fondées dans notre région. Ce fut notamment le cas de l’abbaye bénédictine de Grestain, fondée en 1050 par Herluin, beau-père de Guillaume le Conquérant, tout près de Honfleur.

Entre le XIe et le XVIIIe siècle, une petite communauté d’une trentaine de religieux au maximum vécut dans ce cadre rural. Un pélerinage s’organisa autour de sources miraculeuses et de saints guérisseurs.
De nos jours, il ne subsiste essentiellement que des ruines de cette abbaye mais une charte datant de 1082 a été retrouvée récemment.
Depuis quelques années, les actuels propriétaires ouvrent ce site au public et Véronique Gazeau, professeur d’histoire à l’université de Caen y tient régulièrement des conférences. En complément, l’office de tourisme du canton de Beuzeville a créé le circuit des églises romanes.

C’est donc à partir de ces ressources locales que cette étude de l’abbaye de Grestain et de quelques églises romanes alentours a été menée.
Nous avons également utilisé la fonctionnalité Street View de Google Earth pour observer l’architecture romane de plusieurs édifices religieux.
Enfin, la bibliothèque numérique Gallica de la BNF nous a permis de consulter une monographie sur l’abbaye de Grestain datant de 1904 ainsi qu’un carnet de voyage de 1828. De même, l’ouvrage d’A. Canel sur l’histoire de Pont Audemer et de ses environs est numérisé sur Google Books.

http://www.calameo.com/read/0008894762f2e9f6f1ede

Pour plus de renseignements sur l’abbaye de Grestain et le circuit des églises romanes :
http://www.abbaye-de-grestain.fr/
http://www.beuzeville-tourisme.com/decouvrir-le-patrimoine/le-circuit-des-eglises-romanes