Vous êtes ici : Accueil > Ressources pour les enseignants > Se documenter > Ressources pour enseigner avec le numérique > Outils > [Astuce] Simplification d’un croquis complexe avec Inkscape

Documents joints

Publié : 20 décembre 2013

[Astuce] Simplification d’un croquis complexe avec Inkscape

Etude d’un espace de commandement mondial : Tokyo, une métropole mondiale dans la mégalopole japonaise

Géo, 4ème : Les lieux de commandement

La capacité "réaliser un croquis" n’est pas attendu par l’élève dans ce chapitre.

Pour autant, l’enseignant peut construire pas à pas un croquis pour décrire et expliquer ce qu’est une métropole mondiale. En effet, il s’agit d’étudier le cas de Tokyo dans la mégalopole japonaise.

Le document de travail de départ est une carte sur la mégalopole japonaise publiée dans l’ouvrage "Enseigner la mer" de T.Lecoq. Sa complexité relative la destine à des élèves de Terminale.

Les points suivants, abordés au travers de quelques documents (de nature variée) tirés de la Documentation Photographique n°8076 consacrée à l’archipel nippon, peuvent servir de trame à la simplification du croquis par l’enseignant.
Celui-ci se construit à mesure que se déroulent les deux premières leçons, de manière à montrer les emboîtements d’échelle, et la correspondance entre la description de phénomènes localisés et leur traduction cartographique.

On introduit l’idée qu’il faut classer et hiérarchiser la légende, mais en gardant des ambitions modestes.
- modifier le titre en : Tokyo, métropole mondiale dans la mégalopole japonaise
- modifier la légende en insistant sur les emboîtements d’échelle
- pour cela, il faut produire, déplacer, modifier des éléments graphiques

1) La métropolisation de Tokyo à l’échelle globale (non donné ou simplifié pour les élèves)

Relever pour Tokyo les preuves :
- de sa concentration humaine exceptionnelle
- que c’est un centre économique et culturel à l’échelle du Japon et du monde
- que c’est un lieu d’innovation, de production et de diffusion de hautes technologies

Un tri graphique est donc à opérer par l’enseignant.

2) Montrer les effets locaux et régionaux de la métropolisation de Tokyo
- à l’échelle de la mégalopole (mégalopole, axe de communication majeur, pôles secondaires de la mégalopoles, échanges mondiaux de marchandises)

- à l’échelle locale (terre-pleins industriels, technopôles)