Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Cycle 4 > 3e > Les bassins de vie, nouveau zonage pour décrire l’habiter ?
Publié : 18 décembre 2012

Les bassins de vie, nouveau zonage pour décrire l’habiter ?

Très récemment, l’INSEE a mis en ligne après révision le zonage en bassins de vie du territoire national. La définition des bassins de vie repose sur la définition de pôles de services. Un pôle de services est une commune ou une unité urbaine qui met à disposition des habitants plus de la moitié des équipements intermédiaires définis par l’INSEE. Les autres communes du bassin de vie sont agrégées au pôle de services en fonction de l’offre en équipements intermédiaires et de proximité. Cette définition postule donc une logique rationnelle des habitants fondée sur la réduction de la distance-temps et d’une organisation de leurs trajets à partir de leur domicile. Il faut cependant souligner que ce modèle de comportement ne peut refléter tous les modes d’habiter. Par exemple, L. Cailly a montré que les stratégies des périurbains obéissent à des logiques d’optimisation des déplacements qui prennent la forme de circuits, de "boucles programmées" [1]
... qui ne tiennent donc pas toujours compte de la distance entre l’équipement et le domicile. Le zonage en bassin de vie doit donc être nuancé lors de l’interprétation.

La notion d’habiter est devenue centrale dans les nouveaux programmes de géographie, notamment au collège. Elle est ainsi introduite dès la classe de 6e. Elle est au cœur de la première partie du nouveau programme de 3e intitulée "Habiter la France". Le zonage privilégié pour aborder le territoire national est l’aire urbaine. Ce zonage est élaboré à partir d’un critère prépondérant : les navettes domicile-travail. Ces dernières ne permettent cependant pas à elles seules de décrire toutes les facettes des modes d’appropriation d’un territoire, l’habiter que décrit notamment M. Stock [2].

Le zonage en bassin de vie proposé par l’INSEE est-il à même de permettre une meilleure description des modes d’habiter ? Est-il pertinent d’utiliser ce nouvel indicateur en classe ?

Nous tenterons d’apporter ci-dessous une réponse en images à cette double interrogation à partir d’un exemple concret. Le thème 2 de la première partie du nouveau programme de géographie de 3e est consacré à la Région. L’une des capacités attendues des élèves est la réalisation d’un croquis de l’organisation du territoire régional. Nous avons préparé celle-ci avec un système d’information géographique en recourant largement au zonage en aires urbaines du territoire haut-normand. Qu’apporterait le recours au zonage en bassins de vie ?

Vous pouvez télécharger ci-dessous la couche d’information des bassins de vie du territoire métropolitain (zonage révisé 2012) :

Zip - 689.2 ko
Les bassins de vie du territoire métropolitain en 2012
Source : IGN et INSEE
Format : shapefile

Notes

[1Laurent Cailly, "Existe-t-il un mode d’habiter spécifiquement périurbain ? ", EspacesTemps.net, Textuel, 13.05.2008
http://espacestemps.net/document5093.html

[2Mathis Stock, "L’habiter comme pratique des lieux géographiques.", EspacesTemps.net, Textuel, 18.12.2004
http://espacestemps.net/document1138.html