Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Lycée > Classes de 1ère > Mémoire des soldats de ma commune
Publié : 1er octobre 2012

Mémoire des soldats de ma commune

Laurent Llopez, enseignant d’histoire-géographie, a lancé ce projet au début de l’année scolaire 2008-2009 à l’occasion du 90ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918. Le projet se poursuit sans interruption depuis 2008 et est encore actif aujourd’hui.

Objectifs et démarche

Dans le cadre de la commémoration du 90ème anniver­saire de la fin de la Première Guerre mondiale, il a mis en place une acti­vité éducative au croisement des enseignements d’histoire et de mémoire. Il s’agit d’une recherche sur les combattants de la Grande Guerre « morts pour la France » à partir des monuments aux morts des commu­nes, des nécropoles, des carrés mili­taires et des plaques commémo­ratives.

JPEG - 81.8 ko
Monument aux morts de la ville d’Eu

Le but est d’amener les jeu­nes à « redonner vie » à ces soldats, à restituer leur mémoire indivi­duelle et aborder ainsi l’étude du conflit sous un autre angle.
Partout en France se dressent des monuments aux morts communaux, mémoire de pierre du conflit. Les élèves peuvent :

- Tout d’abord, relever les patronymes des soldats qui y sont inscrits, puis rechercher des informations sur ces combattants en consultant le site « mémoire des hommes » pour trouver leur fiche individuelle, connaître le lieu et les circonstances de leurs décès, puis le site « sépul­tures de guerre » qui leur permet­tra de vérifier le lieu de leur in­humation.
- En coopération avec les services d’archives municipaux ou les mairies, rechercher dans les Etats-civils, les délibérations des Conseils municipaux et les ressources locales (journaux,…) pour compléter ces listes et repérer d’éventuelles omissions ou rajouts.
- Éventuellement, une visite aux archives départementales leur fournira des renseignements sur les hommes mobilisés, ce qui leur permettra d’établir le pourcentage des tués par rapport à la population de la commune.
- Par ailleurs, lorsque c’est possible, il est intéres­sant de s’appuyer sur des archives familiales (photos, dessins, cartes postales ou lettres).

L’objectif de ce travail, qui amène aussi à retracer les grandes phases militaires de la guerre, est d’aller à la rencontre des hommes en retrouvant leur par­cours, en s’intéressant à leur vie, leurs origines sociales, leurs condi­tions d’existence.

Mise en œuvre du projet pédagogique

Les informations récoltées par les élèves au cours des années scolaires 2008-2009, 2009-2010, 2010-2011 et 2011-2012 ont été rassemblées sur un site internet spécifique « Mémoire des soldats de ma commune »

Le site inaugure aussi un partenariat dans ce domaine avec le Lycée Vuillaume de Mirecourt (Vosges) car il héberge les travaux des élèves de Première de Magali Rémond sur les monuments aux morts des Vosges.

Il comporte aussi des publications à propos des monuments aux morts ou des parcours personnels de « Poilus » issues de recherches personnelles réalisées par Laurent Llopez et Serge Ribault. Elles viennent compléter les travaux de recherche menés par les élèves et s’appuient pour certaines régions sur les travaux de correspondants locaux.