Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Cycle 4 > 4e > Etudier l’âge industriel à partir de La grève de Jules Adler (1899)
Publié : 23 janvier 2012

Etudier l’âge industriel à partir de La grève de Jules Adler (1899)

Présentation :

L’étude de La grève de Jules Adler (1899) sert d’exemple pour l’étude de l’âge industriel, premier thème de la troisième partie du programme d’Histoire de 4e consacrée au XIXe siècle. Parmi les études possibles proposées par le programme, ce tableau est choisi pour aborder le thème des "ouvriers et ouvrières à la Belle Epoque". A travers cette œuvre, nous nous proposons donc d’aborder l’exemple des conditions de vie et de travail des ouvriers du Creusot. Le programme laisse le choix d’un repère chronologique. Il nous semble opportun de retenir 1884 et le vote de la loi relative à la création de syndicats professionnels. Outre le fait que cette loi est l’un des ressorts des grèves qui agitent le Creusot en 1899, il nous semble important que les élèves disposent d’un jalon supplémentaire pour mieux comprendre la lente conquête des droits réalisée depuis la Révolution Française. Enfin, à travers cette étude, il s’agira de mettre en évidence la naissance de la "question sociale" et son contexte idéologique comme "exemple de mutations liées à l’industrialisation".

Cette étude peut prendre place dans un parcours annuel pluridisciplinaire dont le thème pourrait s’intituler "Affirmer ses droits" [1].

Déroulement de la séquence :

La séquence envisagée se déroule en quatre heures. Deux sont nécessaires pour l’étude de l’œuvre et deux pour la mise en contexte.

Il nous semblerait par ailleurs judicieux d’inverser les thèmes 1( L’âge industriel) et 2 (L’évolution politique de la France 1815-1914) afin de permettre aux élèves de disposer de quelques repères chronologiques (IIIe République) et politiques (drapeau tricolore).

Etude de l’œuvre

L’étude est conduite grâce à une présentation et un questionnaire "classique" intégré à cette dernière. Il s’agit à travers ce travail de préparer un exposé dont le but est de familiariser les élèves avec l’épreuve orale d’Histoire des arts. Le choix d’un support qui guide les élèves pas à pas dans leur interprétation nous semble ici nécessaire. En effet, elle familiarise les élèves avec la démarche d’étude d’une œuvre (présentation, mise en contexte, description, interprétation) et facilite la mise en relation des éléments de l’œuvre qui font sens.

Les élèves étudient l’œuvre par groupe de deux ou trois. Chaque groupe dispose d’un ordinateur. Cette organisation du travail nous permet de nous libérer afin d’individualiser notre aide. Elle met par ailleurs tous les élèves en position d’analyse et d’interprétation de l’œuvre. Elle suscite les échanges et donc une meilleure compréhension.

Le déroulement des deux séances est le suivant :

SéancePhaseDuréeDescriptionCompétences travaillées
1 1 10 min Présentation du travail à réaliser

Présentation de la problématique :

Que nous montre le tableau de Jules Adler La grève des conditions de vie et de travail des ouvriers du Creusot à l’extrême fin du XIX e siècle ?

1 2 35 min Etude "guidée" du tableau en groupe de 2-3

Rédaction des réponses aux questions sur le document support.

Compétence 1

Lire

Dégager, par écrit ou oralement, l’essentiel d’un texte lu

Ecrire

Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données

Compétence 4

Compétence 5

Faire preuve de sensibilité, d’esprit critique, de curiosité

Être sensible aux enjeux esthétiques et humains d’une œuvre artistique

Compétence 7

Etre capable de mobiliser des ressources intellectuelles et physiques dans diverses situations

Être autonome dans son travail : savoir l’organiser, le planifier, l’anticiper, rechercher et sélectionner des informations utiles

Faire preuve d’initiative

S’intégrer et coopérer dans un projet collectif

1 3 10 min Préparation de l’exposé oral à partir des réponses aux questions posées.

Objectif : répondre à la problématique posée à travers la présentation du document en 5 min maximum.

Compétence 4

Créer, produire, traiter, exploiter des données

Organiser la composition du document, prévoir sa présentation en fonction de sa destination

Compétence 7

Etre capable de mobiliser des ressources intellectuelles et physiques dans diverses situations

Être autonome dans son travail : savoir l’organiser, le planifier, l’anticiper, rechercher et sélectionner des informations utiles

Faire preuve d’initiative

S’intégrer et coopérer dans un projet collectif

2 1 30 min 2 ou 3 groupes présentent leur exposé à partir du support informatique au tableau.

Questions de la part des autres élèves et du professeur.

Compétence 1

Dire

Formuler clairement un propos simple

Développer de façon suivie un propos en public sur un sujet déterminé

Adapter sa prise de parole à la situation de communication

Participer à un débat, à un échange verbal

2 2 25 min Reprise :

1. Forme et contenu des exposés

2. Mise en perspective historique, notamment par la comparaison avec une photographie des grèves de juin 1899 au Creusot

Compétence 5

Faire preuve de sensibilité, d’esprit critique, de curiosité

Être capable de porter un regard critique sur un fait, un document, une œuvre

Maison Rédaction individuelle de la fiche histoire des arts [2]. Compétence 1

Ecrire

Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données

Support du travail de groupe
Support de l’exposé

Articulation entre l’étude du tableau et la mise en contexte :

La transition est réalisée à l’oral par le professeur :

En intitulant son tableau non pas une mais La grève, Jules Adler entend montrer que les conflits qui opposent les ouvriers creusotins à leur patron, Eugène Schneider, ne sont pas propres à ces derniers mais révélateurs :
- des conditions de travail au sein des entreprises industrielles de la Belle Epoque ;
- de la prise de conscience par les ouvriers de leurs intérêts et de leur force en tant que groupe constitué.

Il est donc nécessaire de replacer Le Creusot ainsi que ce conflit dans un cadre plus large afin d’en mieux percevoir les enjeux.

Proposition de mise en contexte :

Nous proposons ici une trame. L’exploitation des documents peut être réalisée de différentes manières. A titre personnel, nous privilégierions un travail en groupe et une trace écrite élaborée par les élèves.

1. Le Creusot dans le contexte économique et social de la fin du XIXe siècle

Supports possibles :
- carte des régions industrialisées à la fin du XIXe siècle (document préconisé par les programmes) ;
- tableau ou graphique de l’évolution du nombre des travailleurs dans l’industrie dans plusieurs pays dont la France au cours du XIXe siècle.

Trace écrite possible :
L’industrialisation que connaissent plusieurs Etats d’Europe occidentale au cours du XIXe siècle provoque un bouleversement social majeur. En effet, une nouvelle catégorie de travailleurs apparaît, celle des ouvriers.

Question à susciter chez les élèves :
Dans quelle mesure ce bouleversement social remet-il en cause les idées politiques et sociales à la fin du XIXe siècle ?

2. Le Creusot dans le contexte idéologique de la fin du XIXe siècle

Supports possibles :
- un extrait du Manifeste du Parti communiste (1848) de Marx et Engels (document préconisé par les programmes) ;
- un graphique avec l’évolution du nombre de grèves à la fin du XIXe siècle ;
- un extrait de la circulaire au préfet du ministre de l’Intérieur L. Foucher (1849) ;
- un extrait de l’encyclique Rerum Novarum (1891) (document préconisé par les programmes).

Trace écrite possible :
L’industrialisation pose une nouvelle question, celle des relations à l’intérieur des entreprises. Afin de favoriser le développement économique, les tenants du libéralisme refusent toute intervention dans ces dernières. Au contraire, les socialistes sont partisans d’une lutte des classes qui feraient disparaître les inégalités sociales. Ces deux courants de pensée sont également critiqués par l’Eglise qui tente ainsi de réaffirmer son rôle de guide des esprits.

3. Conclusion

Cette mise en contexte permet de revenir au tableau de Jules Adler à travers la question suivante :
Dans quelle mesure Jules Adler est-il influencé par les courants d’idées de la fin du XIXe siècle ?
La réponse est rédigée par les élèves.

Notes

[1C’est le thème qui a été retenu pour l’année 2010-2011 dans le collège Léo Lagrange du Havre et décliné par les professeurs d’Histoire-Géographie, de Lettres, d’Arts Plastiques et d’Education Musicale.

[2Cette fiche élaborée au sein de notre établissement est commune à toutes les disciplines. Cette rédaction peut prendre une autre forme.