Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Cycle 3 > 6e > Jouer en classe - Scandale à Delphes
Publié : 8 octobre 2010

Jouer en classe - Scandale à Delphes

Présentation du jeu :

Scandale à Delphes est un parcours à choix multiples qui place l’élève au cœur d’une enquête dans le sanctuaire de Delphes peu après 480 avant Jésus-Christ. Le jeu doit permettre de répondre à la question suivante : Pourquoi le sanctuaire de Delphes est-il important pour l’ensemble des Grecs ?

Lors de l’enquête, l’élève ou le groupe d’élèves découvrent que :
- le sanctuaire est géré de manière collective par les Grecs ;
- le sanctuaire abrite tous les 4 ans des jeux ;
- le sanctuaire est le destinataire d’offrandes (statues, trésors) ;
- le sanctuaire abrite un oracle et est dédié à Apollon ;
- le sanctuaire est à l’écart de la ville de Delphes.

Il est nécessaire avant de proposer aux élèves ce jeu d’avoir abordé les régimes politiques qui régissent les cités grecques ainsi que les rapports entre hommes et dieux.

L’enquête n’est pas tirée d’un fait réel. L’épilogue insiste d’ailleurs sur le fait que cette enquête n’a pas laissé de trace dans l’Histoire. Cependant, il n’est pas inutile de rappeler que l’intrigue est inventée de toutes pièces : certains élèves y croient dur comme fer. A l’exception de Polyzalos, les personnages sont nés de notre imagination.

Malgré tout, le contexte historique est respecté. Polyzalos a bien remporté une course de char dans les années 470 avant J.-C. . Sa victoire l’a autorisé à ériger un groupe statuaire dont le célèbre "aurige" est le seul témoin. Par ailleurs, il est réellement tyran de Géla, une cité sicilienne au moment de cette victoire. Les années 460 voit également le retour de la démocratie dans de nombreuses cités de Sicile.

Enfin, les illustrations qui accompagnent le texte et qui sont destinées à aider les élèves au cours du jeu sont pour la majorité d’entre elles contemporaines des faits ou antérieures à ces derniers. Malgré tout, quelques anachronismes n’ont pu être évités. La vue du temple d’Apollon montre un état postérieur de ce dernier : un tremblement de terre a détruit au IVe siècle le temple bâti au début du VIe siècle. Enfin, un vase, l’askos qui représente le renard piégé, date de la fin du Ve siècle avant J.-C. ...

Le jeu est conçu pour un affichage en 1440x900 pixels.

Exploitation en classe :

En classe, le jeu a duré une trentaine de minutes. Les élèves sont en groupe. Le jeu nous semble en effet un bon moyen de souder ou de favoriser la création de groupes de travail efficaces. Il a ensuite été demandé aux élèves de noter sur le brouillon toutes les informations susceptibles, selon eux, de décrire le sanctuaire de Delphes. Par la suite est rédigée en commun une réponse à la question présentée ci-dessus.