Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Cycle 4 > 5e > Cordoue au Xe siècle
Publié : 8 octobre 2010

Cordoue au Xe siècle

Présentation du document :

La visite virtuelle proposée ici permet de découvrir les lieux les plus importants de la ville de Cordoue au Xe siècle sous le califat d’Abd al-Rahman III. Dans un premier temps, quelques cartes permettent de faire la transition entre l’épisode de la conquête étudiée en classe, en l’occurrence la conquête de l’Egypte dans les années 640, et l’al-Andalus du Xe siècle. Ensuite, les élèves sont mis dans la peau d’un moine byzantin missionné par son empereur auprès du calife. C’est l’occasion de découvrir les jardins du palais califal, l’alcazar, le souk et le caravansérail enfin la grande mosquée.

Google Earth Placemark File - 5.8 ko
Visite virtuelle de Cordoue au Xe siècle

Proposition de mise en œuvre :

1. Objectifs

Il s’agit de découvrir à partir d’une étude de cas la civilisation urbaine musulmane dans ses multiples dimensions, politiques, religieuses, économiques et intellectuelles. La place de Cordoue dans le dialogue interculturel méditerranéen a guidé le choix de cette ville comme objet de l’étude.

Le travail demandé aux élèves consiste en la rédaction d’une lettre adressé par le moine byzantin à son empereur. Le moine présente la ville à travers ses principaux monuments et les activités qui s’y déroulent. Il doit faire part, en outre, de son émerveillement.

Le travail permet donc non seulement de décrire une ville mais également une mosquée, capacités que les élèves doivent acquérir à l’issue de cette première partie du nouveau programme de 5e.

2. Déroulement du travail

Les élèves travaillent en groupes de 2 à 3, en autonomie, durant environ une heure et demi. La lettre est rédigée de manière collective sur traitement de texte. Chaque élève dispose de la lettre rédigée par son groupe en trace écrite et dispose, par ailleurs, d’un texte écrit par un autre groupe sélectionné par nous. Il est enfin possible de poursuivre le travail en enregistrant le travail sélectionné - ou un autre - à l’aide d’un microphone. Diffusé ensuite sur la plate-forme académique, il permet un autre apprentissage par les élèves.

3. Bilan du travail

Les élèves sont motivés par l’exercice et rédigent aisément une vingtaine voire une trentaine de lignes. Toutes les lettres décrivent les principaux lieux de la ville. Rares sont cependant les lettres qui montrent un réel émerveillement.