Vous êtes ici : Accueil > Ressources pour les enseignants > Se former > Se former à distance > Travailler en classe avec un système d’information géographique
Publié : 6 septembre 2010

Travailler en classe avec un système d’information géographique

Introduction

Nous utilisons OpenJUMP en classe depuis quelques années. Le choix de ce logiciel est le fruit d’un compromis. Ce n’est pas le seul système d’information géographique (SIG) disponible ni même le plus puissant en terme de fonctionnalités. Cependant, il s’agit d’un logiciel libre. Son interface est sobre et donc abordable dès la classe de 6e. D’autre part, OpenJUMP permet de réaliser une discrétisation selon l’algorithme de Jenks. Il est par conséquent possible de concilier les connaissances statistiques réduites des élèves, notamment des élèves de collège, et les exigences de scientificité lors du classement des données. En effet, nombre de séries statistiques proposées à la sagacité des élèves sont fortement asymétriques voire plurimodales. Dans ces conditions, ce type de discrétisation est quasi systématiquement le plus pertinent. Enfin, l’outil de requête est d’un abord relativement simple.

Après la présentation d’un exemple d’utilisation en classe par les élèves de cet outil, nous proposons quelques tutoriels de prise en main de ce SIG.

I Utiliser OpenJUMP en classe, un exemple

OpenJUMP peut bien entendu être utilisé en classe par le professeur grâce au vidéoprojecteur qui peut être associé à un tableau blanc interactif. Cependant, c’est utilisé par les élèves qu’il se révèle le plus intéressant lorsqu’il est utilisé comme outil de vérification d’hypothèses.

La séquence proposée ici, à titre d’exemple, prend place en 3e, plus précisément en fin d’année. Les élèves sont conduits à s’interroger en groupe sur la géographie de l’industrie française. La question qui leur est soumise est la suivante : les activités de haute technologie bouleversent-t-elles la géographie industrielle de la France ? Les élèves disposent de deux heures pour répondre par écrit à cette question sous la forme d’un paragraphe argumenté. Pour ce faire, ils disposent d’un ordinateur portable, d’une connexion internet, d’un ensemble de données pour SIG préparées par nos soins ainsi que de leur manuel.

A ce stade de leur scolarité au collège, la manipulation du SIG n’est plus un obstacle rédhibitoire - même si les erreurs de manipulation n’ont pas totalement disparu - dans la mesure où sa prise en main fait l’objet d’un apprentissage progressif.

Quelques aperçus du travail des élèves et du professeur :

II Installation et prise en main d’OpenJUMP

1. Installation

Téléchargez le logiciel ici puis suivez le guide d’installation ci-dessous :

2. Prise en main du logiciel

Le premier tutoriel montre comment afficher une couche vectorielle et comment réaliser une carte thématique :

Le deuxième indique comment afficher une image raster et réaliser un affichage simultané de deux vues :

Le dernier détaille la manière de conduire une requête attributaire :