Vous êtes ici : Accueil > Ressources pour les enseignants > Se documenter > Ressources pour enseigner avec le numérique > Ressources > Qantara : patrimoine méditerranéen, au carrefour de grandes civilisations
Publié : 22 février 2010

Qantara : patrimoine méditerranéen, au carrefour de grandes civilisations

Un site pédagogique

Qu’est-ce que Qantara ?

Qantara est né d’un projet politique "Euromed" en 2008. Comme l’explique Dominique Baudis, "le projet Qantara s’inscrit dans le programme Euromed Heritage qui souhaite contribuer à l’entente mutuelle et au dialogue entre les cultures méditerranéennes, à travers la valorisation du patrimoine culturel." Il bénéficie de partenariats comme l’institut du monde arabe, l’Histoire, Le Monde pour la France, mais les pays du Maghreb, le Liban, l’Egypte, l’Espagne ou encore la Jordanie y participent. Ce site est également financé par l’Union Européenne.
C’est donc une ressource institutionnelle qui nous est proposée pour explorer la très riche histoire méditerranéenne.
Accéder au site

Quels sont les contenus ?

JPEG - 76.7 ko
page d’accueil de Qantara

Le site présente ses contenus :
"Un corpus de 1000 références : objets, sites, monuments, architectures.
Un thesaurus de 100 entrées réparties entre trois chapitres : histoire, matériaux et technique, thèmes culturels.
Une approche à travers le temps – du VI° siècle au XVIII° siècle - et l’espace – la Méditerranée.
Des fiches rédigées par plus de 200 auteurs et spécialistes.
Une approche à travers de grands thèmes – art de vivre, religions, sciences et savoirs, pouvoir et diplomatie, guerre.
Quatre langues : français, arabe, espagnol et anglais.
Plus de 4000 images disponibles, des vidéos didactiques et des cartes historiques."

Les vidéos sont également disponibles sur Dailymotion, comme celle sur la Géographie d’Al-Idrissi :

Un des atouts du site est sa navigation interactive à partir de la carte historique sur la page d’accueil.
En cliquant sur la première carte du VIIIe siècle, on obtient une page de synthèse sur Les Pipinides, puis les Carolingiens (751-987) ou sur les Omeyyades (661-750). Chaque synthèse est associée à une bibliographie et à des éléments associées (photos-vidéos).

Quel intérêt pédagogique ?

L’exploitation de ce site peut prendre place dans les programmes de 5e et de 2nde. Les cartes interactives permettent une étude diachronique des pouvoirs en place autour de la Méditerranée médiévale. L’accès aux ressources est très simple pour les élèves dans le cadre d’une activité de recherche guidée.
Les synthèses sont de qualité, les documents multimédia sont nombreux, bien que certains monuments d’importance soient absents car tous les pays méditerranéens n’ont pas encore adhéré au projet.