Vous êtes ici : Accueil > Ressources pour les enseignants > Se documenter > Ressources pour enseigner avec le numérique > Outils > Préparer au paragraphe organisé avec Audacity
Publié : 23 novembre 2009

Préparer au paragraphe organisé avec Audacity

Il peut apparaître paradoxal de présenter un logiciel d’enregistrement et d’édition de données audio numériques tel qu’Audacity en lien avec un projet d’écriture. Il peut cependant s’avérer utile pour dédramatiser l’écriture du paragraphe organisé.
En effet, lors de l’épreuve écrite du Diplôme National du Brevet, l’élève est confronté à la rédaction de deux paragraphes organisés, l’un en Education Civique, l’autre en Histoire ou en Géographie. L’exercice apparaît de plus en plus comme un obstacle insurmontable pour certains élèves. Leurs difficultés d’expression ainsi que la vingtaine de lignes exigées pour le paragraphe d’Histoire ou de Géographie sont souvent mises en avant par ces élèves pour expliquer leur refus de le rédiger.
Nous avons donc fait le pari de ne pas présenter l’exercice sous la forme qu’il prend le jour de l’examen mais de l’inscrire dans la réalisation d’une émission de radio scolaire. Il s’agit, en premier lieu, de leur faire prendre conscience de leur capacité à rédiger un texte long et organisé. Enfin, l’objectif à plus long terme est d’améliorer les résultats des élèves.
En ce qui concerne le premier objectif, un premier bilan peut être tiré à l’issue de la première période scolaire pour deux classes de 3e. En l’espace de trois émissions, la durée moyenne d’enregistrement par groupe est multipliée par quatre (d’environ 30 secondes à 2 minutes). Concrètement, le texte rédigé par le groupe excède alors les 20 lignes exigées lors de l’examen final. Les résistances à la rédaction apparaissent donc « débloquées ».
Nous attribuons cette progression à l’organisation du travail. Les élèves travaillent en groupe, généralement de 3 personnes (1). Ils travaillent sur une question très ouverte (écrire la suite d’une lettre de poilu, rédiger un article sur l’accession d’Hitler au pouvoir ou sur le début de la Seconde Guerre mondiale). Pour réaliser le travail, les élèves sont contraints d’acquérir ou de mobiliser des connaissances. En classe (2), le rôle du professeur se limite alors à les y aider, à apporter des précisions sur un point particulier et, surtout, à aider les élèves les plus en difficulté à rédiger correctement (3). Enfin, et peut-être est-ce le point le plus essentiel, dans leur majorité, les élèves sont motivés par la perspective de voir leur texte enregistré. Pour preuve, les enregistrements sont réalisés sur les temps de récréation.


(1) Les élèves ne travaillent pas toujours par affinités. Pourtant, la coopération est la règle dans les deux classes. Une très grande majorité travaille donc de manière active.
(2) A la maison, il lui faut aussi réaliser le montage de l’émission ... La prise en main du logiciel est extrêmement aisée. Son mode d’emploi est relativement bref. L’investissement matériel est par ailleurs très limité : un ordinateur, un micro-casque et une clé USB. La publication des émissions est réalisée sur la plate-forme académique : http://podcast.ac-rouen.fr/.
(3) C’est ce rôle qu’il s’agit de privilégier au risque de voir les élèves s’installer dans une posture où l’écrit serait négligé parce que le texte est destiné à l’enregistrement.