Vous êtes ici : Accueil > Enseigner au collège et au lycée > Histoire-Géographie : Cycle 3 > 6e > La cité des Athéniens (Ve-IVe SIÈCLE) : citoyenneté et démocratie.
Publié : 7 juillet 2009

La cité des Athéniens (Ve-IVe SIÈCLE) : citoyenneté et démocratie.

Proposition de mise en œuvre des
nouveaux programmes.
Manuel utilisé : Hatier 2004.

Deuxième partie du programme : LA CIVILISATION
GRECQUE.

Thème 2 - LA CITÉ DES ATHÉNIENS
(Ve-IVe SIÈCLE) : CITOYENNETÉ ET DÉMOCRATIE.

Dans la leçon précédente, les élèves ont
déjà découvert le monde grec et son organisation en cités :
l’exemple de la cité d’Athènes a déjà
été évoqué et localisé.

Proposition de découpage de la séquence :

1ère heure : La dimension militaire de la cité
La montée en puissance d’Athènes grâce au rôle
de 1er plan qu’elle joue dans les guerres médiques.

2ème heure : La dimension politique 
On fait ensuite découvrir aux élèves le fonctionnement
de la démocratie ; on en trouve les limites.

3ème heure : La dimension religieuse de la cité
On montre, en évoquant la fête des Panathénées,
comment l’ensemble de la population de la cité, au delà
des différences de statuts, se retrouve uni dans les fêtes célébrées
en l’honneur d’Athéna.

La priorité est donnée, dans les capacités,
à celles qui consistent à « raconter »
(un épisode des guerres médiques) et « raconter
et expliquer
 » (un débat à l’Ecclesia) :
les élèves « s’entraînent à exposer
leurs connaissances en construisant de courts récits » ainsi
que le recommande l’introduction des nouveaux programmes.

Ma classe de 6ème compte 20 élèves.
Je les ai répartis en binômes ou en groupes de 3 ou 4 élèves
pour étudier certains aspects de la leçon.


Première heure :

Titre
de la leçon 

Athènes : une cité au destin hors du commun.

Premier temps de la séance :

Cours dialogué :

  • Une carte de l’empire perse permet aux élèves de prendre la mesure du danger que cet empire fait peser sur le monde des cités. Il faut théâtraliser le plus possible la situation pour que les élèves prennent conscience des enjeux de la première guerre médique.
  • On raconte le déroulement de la bataille de Marathon.

Pour cette partie de la leçon,
on peut utiliser au vidéo ou au rétroprojecteur

  • La carte de l’empire perse proposée par F. CHAMOUX, La civilisation grecque, Arthaud, 1983.
  • Un croquis de la bataille de Marathon (Hatier, doc.2 page 102).


I. Les Athéniens défendent le monde grec.
Le professeur propose une trace écrite qui insiste sur le prestige militaire
d’Athènes à la suite de cette victoire dans la première
guerre médique.

Deuxième temps
de la séance :

Mise en activité des élèves
en binômes.
Objectif : Les élèves découvrent et
racontent
la bataille de Salamine.

Le professeur annonce les consignes
de travail : le récit doit s’articuler en trois paragraphes :

  • les préparatifs,
  • le déroulement,
  • les conséquences de la bataille de Salamine.

1ère étape :
Les élèves collectent des informations
 

  • Des informations fournies par le professeur :
    • La volonté de revanche du Grand roi perse et les préparatifs militaires.
      (On peut, sur une carte montrer l’itinéraire des fantassins et de la flotte perse.)
    • On présente les préparatifs des Grecs :
      Consultation de l’oracle de Delphes qui évoque des « remparts de bois » (réinvestissement de notions abordées dans la leçon précédente sur le sanctuaire panhellénique de Delphes).

Les élèves doivent
prendre des notes page de gauche du cahier.

  • Une fiche : Elle présente les trières athéniennes et un croquis de la bataille de Salamine 

Références
des documents utilisés :

  • NOTICE TECHNIQUE : Les atouts de la trière.
    • Les trières en chiffres.
      Document extrait de Le journal du temps, Les Grecs (de 750 à 323 avant Jésus Christ), A POWELL et P. STEEVE, édition Epigones, 2002, page 11.
    • L’armement des trières.
      Coupe d’une trière et croquis de sa proue, extraits de 99 réponses sur … la Grèce antique, G. GENSANE, CRDP/ CDDP Languedoc-Roussillon page 32.
  • CROQUIS DE LA BATAILLE DE SALAMINE.
    Par exemple celui qui est proposé, page 77, dans le manuel Histoire géographie 6ème Belin, 1996.

La fiche est associée à
deux documents du manuel :

  • Texte intitulé "La bataille de Salamine d’après ESCHYLE, Les Perses, Ve siècle avant J.C.", page 85.
  • La reconstitution de la manœuvre d’une trière entrain d’éperonner un navire perse.

Les élèves disposent
ainsi du vocabulaire technique nécessaire pour construire leur récit.

Les documents proposés dans
le manuel (pages 84, 85) permettent aux élèves de découvrir
les conséquences de la victoire de Salamine :

  • La carte de la ligue de Délos.
  • Le texte intitulé "Athènes et ses alliées d’après PLUTARQUE, Vies des hommes illustres, II° siècle après J.C.".
  • Le texte de la leçon qui s’y rapporte.


2ème étape : les élèves construisent leur
récit en exploitant leurs notes et les documents.

BILAN DE CETTE SEQUENCE :

Les élèves se sont mis activement au travail. Leur production
est relevée à la fin de l’heure. Certains groupes ont demandé
à finir le 3ème paragraphe chez eux : j’ai encouragé
cette initiative - rare !- car elle témoigne de leur investissement
et de leur bonne volonté.

La gestion du temps est délicate.
Certains groupes ont mis du temps à maîtriser les documents puis
à formuler leurs idées : la phase de rédaction autonome
a été ressentie comme un défi motivant par certains élèves ;
pour d’autres, c’est encore un obstacle bien difficile à
dépasser.

Les textes montrent, malgré
les maladresses, que la plupart des élèves ont bien compris la
portée de la bataille de Salamine.
Quand il est satisfaisant, le texte est photocopié pour le partenaire.
Une correction reprenant les passages les plus pertinents des différents
groupes peut être distribuée pour les élèves qui
sont encore trop loin de la production attendue.

Pour évaluer ce travail, je
me suis inspirée d’une grille d’évaluation utilisée
en français que j’ai adaptée aux exigences de l’histoire :

Avez-vous pensé à tout ?
Pertinence
  • Vous avez bien respecté les consignes données en début de travail.
Cohérence

Dans
votre texte :

  • La chronologie des événements est respectée.
  • Vous avez bien situé les lieux où se déroulent les événements.
  • Vous avez correctement exploité les documents mis à votre disposition.
  • Vous avez utilisé les éléments déjà étudiés dans la leçon en relation avec votre travail.
Lisibilité
  • Vous avez produit un texte original.
  • Votre travail est bien rédigé.
  • Les trois paragraphes apparaissent clairement.
  • Ponctuation, soin, et souci de l’orthographe sont au rendez-vous.


Quelques exemples
de productions d’élèves :

« Les
Perses attaquent les Grecs pour la seconde fois car le roi perse Xerxès
voulait se venger de la défaite de Marathon d’il y a dix
ans à Marathon. Vers –480, lesPerses arrivent à pied
en passant par le détroit de l’Héllespont. Une flotte
de 800 navires les suit tout au long du voyage. Les fantassins étaient
300000.

La
bataille se déroule en premier à Thermopyles : c’est
les Perses qui remportent la bataille. L’armée perse rentre
dans Athènes et fait un véritable massacre. La seconde phase
de la bataille se déroule à Salamine. Les Grecs ont une
flotte de 200 trières, les citoyens rament. Les Athéniens
se rendent à Delphes pour prier Apollon. La pythie leur dit l’oracle :
« un rempart de bois ».
La ligue de Délos est une alliance contre les Perses. Athènes,
principale puissance navale, prend la tête de la ligue. Les autres
cités acceptent qu’Athènes dirige la ligue. Athènes
fixe une règle : ses alliés doivent fournir des bateaux
ou de l’argent. Toute menace grecque écartée, Athènes
profita pour imposer sa domination et transformer la ligue en un empire
athénien. 



Autre
proposition pour les deuxième et troisième paragraphes :

 …Les
Grecs sont informés de cette attaque des Perses et savent que s’ils
perdent cette bataille, ils risquent d’être réduits
en esclavage. Les Grecs se rendent à Delphes pour prier. Ils ont
peur de l’armée perse et ils consultent la pythie qui leur
dit « il vous faut des remparts de bois ».
Les Athéniens pensent à leurs trières équipées
d’éperons à l’avant. Ils battent une fois de
plus les Perses.
I ls remercient les dieux en faisant des sacrifices d’animaux et
des libations.

Après
cette bataille, la cité d’Athènes a des alliés
dans la ligue de Délos. Les Athéniens font payer des taxes
à cette dernière. Ils font payer aussi des impôts.
Certains essaient de se révolter mais ils n’y arrivent pas.
Les Grecs auront remporté trois guerres : Salamine, Marathon et
Platées.
 

Remarque :
La consigne de travail peut s’inspirer plus directement du schéma
narratif abordé en français :

  • Situation initiale : la situation au lendemain de la 1ère guerre médique.
  • Elément perturbateur : la volonté de revanche du grand roi perse.
  • Action : le déroulement de la bataille de Salamine.
  • Résolution : le prestige d’Athènes et sa domination sur le monde grec après la deuxième guerre médique.

Deuxième
heure :

Démarche
de simulation globale sur le thème
« Comment fonctionne la démocratie athénienne ? »

La correction des textes
permet de mettre l’accent sur l’état de la cité d’Athènes
au lendemain de la deuxième guerre médique :
 
Le thème du débat est ainsi fixé :

Au lendemain
de Salamine, à quel chantier de reconstruction les Athéniens donnent-ils
la priorité ?

Après le rappel du
contexte (cité ravagée par les Perses),
le professeur plante le décor (photo et plan
d’Athènes dans le manuel).
Il donne quelques indices : les élèves proposent puis vérifient
sur le manuel les modalités du vote à
main levée (reconstitution du vote de la loi sur la colline de la Pnyx,
objets de la démocratie pages 90, 91).
Le professeur fixe le temps de parole des orateurs.

La classe est répartie
en 3 groupes de 6 ou 7 élèves.

  • Chaque groupe a 10 minutes pour se mettre d’accord sur la mesure qui lui semble la plus importante à mettre en œuvre.
  • Un orateur vient présenter la proposition du groupe sur l’estrade.
  • Son temps de parole est limité à trois minutes.
  • L’Ecclésia (l’ensemble de la classe) vote à main levée.

Les 10 minutes données
aux groupes pour préparer le discours ne permettent pas d’élaborer
un texte bien rédigé, mais les arguments sont présentés
avec conviction du haut de la table qui sert de tribune …

Les élèves
ont spontanément évoqué des propositions différentes.

Je les ai simplement conforté dans leurs choix :

  • 1er discours : L’orateur propose de donner la priorité à la remise en état des champs dévastés par les Perses.
  • 2ème discours : L’orateur se prononce pour la reconstruction des remparts et des habitations de la ville.
  • 3ème discours : l’orateur est partisan de reconstruire sur l’Acropole, le temple consacré à Athéna.

Les élèves
votent. C’est la 3ème proposition qui est retenue.

Ils notent le titre de la
deuxième partie de la leçon :


II. Les Athéniens inventent la démocratie.

Je demande aux élèves
de m’expliquer leur vote :
Ils répondent :

  • Qu’ils savent que les choses se sont passées ainsi parce qu’ils l’ont découvert en travaillant sur la ligue de Délos.
    (Des élèves ont exploité dans le livre le témoignage de Plutarque qui évoque l’utilisation du trésor de la Ligue de Délos pour « dorer et parer Athènes comme une coquette »)
  • Qu’ils savent que les dieux sont très importants pour les Grecs et particulièrement Athéna pour les Athéniens (cf. 1ère leçon sur le monde grec).

Et dans la réalité ?

  • En attendant la remise en état des campagnes de l’Attique (cf. dossier page 62 déjà exploité dans la leçon sur le monde grec)…
  • Les élèves confirment leur hypothèse sur la remise en état de la ville et la construction des remparts en prenant connaissance du plan d’Athènes et de son port (plan document 3 page 87) :
    • Athènes peut compter sur un approvisionnement commercial.
    • Toute la ville et le port sont fortifiés : les Longs Murs garantissent la sécurité entre la ville et le port.
  • La double page patrimoine consacrée à l’Acropole d’Athènes (pages 92 à 95) confirme l’hypothèse de la reconstruction du temple.

Les élèves
comparent leur mode de fonctionnement pendant cette assemblée fictive
avec le fonctionnement de l’Ecclésia athénienne : un
organigramme simplifié de la démocratie athénienne est
distribué.

Les élèves
travaillent en groupe pour « raconter et expliquer un débat
à l’Ecclesia
 ».


Troisième
heure :

Les élèves
terminent leur texte sur le fonctionnement de la démocratie. Le professeur
passe dans les groupes pour valider le travail.

La lecture de l’organigramme
révèle les limites de la démocratie athénienne.
Les élèves découvrent les statuts des habitants de la cité.
Ils notent le titre du deuxième paragraphe :


2. À Athènes, qui es-tu ? :
Les limites de la démocratie athénienne.
(La deuxième partie du titre est rajoutée à la suite des
exposés).

A partir de dossiers regroupant
des extraits d’ouvrages disponibles au CDI, les élèves,
répartis en 6 groupes (3 ou 4 élèves), découvrent
les statuts des habitants de la cité :

  • Les citoyens athéniens de la campagne.
  • Les citoyens athéniens de la ville.
  • Les enfants.
  • Les femmes.
  • Les métèques.
  • Les esclaves.


Les élèves doivent prendre connaissance des documents qu’ils
peuvent annoter, surligner… puis présenter à leurs camarades
le fruit de leur travail.
Le reste de la classe doit prendre des notes sur la page de gauche du cahier.
Les notes des élèves sont ensuite exploitées en commun
dans un tableau qui permet de récapituler les aspects de la vie quotidienne
ainsi que les droits et devoirs de chacun (lien avec les droits et devoirs étudiés
en EC)


Quatrième heure :
Exploitation collective des notes prises pendant les exposés.

Tableau à proposer
en format A3 :


Vie quotidienne Droits Devoirs
Citoyens      

Femmes
et enfants

     

Métèques

     

Esclaves

     

Cinquième
heure :

III.
Les Panathénées : des fêtes éclatantes en l’honneur
d’Athéna.

Travail à
partir du dossier du manuel page 96/97
 : les élèves
découvrent le déroulement des fêtes. A l’issue du
travail en groupe, les élèves doivent produire un texte :

« Choisis ton
statut dans la cité d’Athènes et raconte
le déroulement des fêtes en l’honneur de la déesse ».

 


Vous pouvez télécharger
cette fiche en version imprimable, au format .pdf

PDF - 77.2 ko